Ce site n'est pas le site officiel de la Direction Générale des Finances Publiques

Comment déclarer ses revenus chaque année pour le calcul des impôts ?

Au même titre que la taxe foncière ou la taxe d’habitation, l’impôt sur le revenu est ce que l’on appelle un impôt direct, cela signifie que la personne qui est redevable verse directement la taxe fiscale correspondante au Trésor Public. Si les anglais l’avaient mis en place dès le milieu du XIXe siècle, il ne fit son apparition en France qu’en 1914 pour être appliqué pour la première fois deux ans plus tard. En 2015, il représentait 77 milliards d’euros, c’est la deuxième plus importante source de revenus pour l’Etat après la TVA qui a rapporté en 2015 près de 200 milliards. Pour résumer, on peut dire que l’impôt sur le revenu est une taxe qui s’applique aux revenus des personnes physiques. Voyons plus en détail comment fonctionne le calcul de l’impôt.

Quels revenus entrent dans le calcul de l’impôt ?

Pour calculer l’impôt sur le revenu d’un contribuable, il convient de prendre en compte différents types de revenus :
– le salaire de base, qui peut comprendre les heures supplémentaires et les revenus accessoires (indemnités pour arrêts de travail et indemnités de fin de contrat, avantages en nature, épargne salariale).
– les versements de retraite.
– les revenus immobiliers.
– les revenus des capitaux lorsque l’on a effectué des placements.
– les plus-values (gain d’argent à l’occasion de la revente de biens immobiliers ou de titres financiers).
– les bénéfices industriels et commerciaux (BIC).
– les bénéfices non commerciaux (BNC) des professions libérales.
– les bénéfices agricoles.

Impôt sur le revenu, les déductions sur le salaire de base.

Il est important de préciser que chaque contribuable déclarant des revenus salariés aura droit à une déduction. Il peut opter pour la déduction forfaitaire de 10 % ou pour les frais réels déductibles.

La tranche d’imposition pour calculer ses impôts.

Il existe différents taux d’imposition en fonction des tranches de revenu. Voici le détail du barème impôt 2017 qui s’applique aux revenus perçus en 2016 :
• Jusqu’à 9 710 € : 0%
• de 9 711 à 26 818 € : 14,00%
• de 26 819 à 71 898 € : 30,00%
• de 71 899 à 152 260 € : 41,00%
• Au-dessus de 152 260 € : 45%

Contactez votre centre des impôts.

Le service des impôts des particuliers (SIP) fait partie de la direction générale des finances publiques. Il existe des centres dans les plus grandes villes de chaque département qui ont pour rôle d’assurer le lien avec les contribuables, de traiter les déclarations d’impôts et de percevoir les paiements. N’oubliez pas que vous avez la possibilité d’effectuer une déclaration en ligne et que chaque contribuable peut opter pour la mensualisation du paiement de l’impôt.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.

C’est une évolution majeure qui nous attend puisque dès 2018 devrait être mis en place le principe du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Il n’y aura plus à se soucier de la déclaration d’impôts.

bannière