Ce site n'est pas le site officiel de la Direction Générale des Finances Publiques

ISF : comment est-il calculé ? Qui est concerné ?

La première des règles à connaître concernant l’impôt sur la fortune, c’est qu’il concerne tous les contribuables dont la valeur de patrimoine est supérieure à un certain seuil. Pour le calcul du patrimoine net imposable, on prend en compte l’ensemble des biens (meubles et immeubles), les différents droits tels que des usufruits ou des droits d’usage, et les valeurs financières (titres et actions).

ISF, le calcul de l’impôt.

Une fois le calcul du patrimoine net imposable au 1er janvier de l’année effectué, on va lui appliquer un barème progressif :
– Entre 800.001 € et 1.300.000 € : 0,5 %.
– Entre 1.300.001 € et 2570.000 € : 0,7 %
– Entre 2.570.001 € et 5.000.000 € : 1 %
– Entre 5.000.000 € et 10.000.000 € : 1,25 %
– Au-delà de 10.000.000 € : 1,5 %.
Si vous déclarez en 2017 une valeur de patrimoine comprise entre 1.300.00 et 1.399.999 euros, vous bénéficiez d’un système de décote calculé comme suit : 17 500 € – 1,25 % de la valeur nette de votre patrimoine. Il est également important de savoir que lorsque vous effectuez des dons à des organismes d’intérêt général, vous aurez droit à une réduction d’impôt s’élevant à 75 % des montants donnés, avec un plafond de 50 000 €.

Le plafonnement de l’impôt sur la fortune.

Si la somme de votre impôt sur le revenu de 2016 et de l’ISF 2017 dépasse 75 % des revenus 2016, la différence viendra en déduction de l’ISF. Si tout cela vous semble compliquer, il existe des simulateurs d’impôts sur le net.

bannière