Ce site n'est pas le site officiel de la Direction Générale des Finances Publiques

Comment suivre son calendrier fiscal sans se tromper ?

Une erreur dans le calendrier de déclaration des revenus ou de paiement des impôts peut coûter cher, l’administration fiscale étant de moins en moins souple quant aux retards de paiement. Cela implique de bien connaître les dates clefs de l’année fiscale.

Le calendrier fiscal dépend de son lieu de résidence

Lorsque l’on déclare ses revenus en ligne, il faut être au courant de la date de clôture des déclarations. Celle-ci dépend de son département de résidence. Il est important de se renseigner sur son espace particulier sur le site impots.gouv.fr. Lorsque l’on déclare ses revenus via un formulaire papier, la date est la même pour tous, quel que soit le département de résidence. Cette date est le plus souvent fixée autour de la mi-mai.

L’avis d’imposition est envoyé aux contribuables au même moment, à l’automne. Cependant, avec la mise en place du prélèvement à la source, le calendrier fiscal va être modifié, surtout pour les salariés et les retraités.

Calendrier et mise en place du prélèvement à la source

A partir de l’année 2017, les contribuables vont recevoir à leur domicile entre la fin du mois de juillet et le début du mois de septembre un avis d’imposition leur signifiant le taux de prélèvement qui leur sera appliqué directement sur leurs salaires ou leurs pensions de retraite. Ainsi, c’est par un prélèvement mensuel étalé sur douze mois à partir du mois de janvier de l’année suivant la déclaration que l’on réglera le montant de son impôt. Pour plus de précisions sur le sujet, consulter l’article publié sur le blog impots-info.com.

bannière