Ce site n'est pas le site officiel de la Direction Générale des Finances Publiques

Tout ce qu'il faut savoir pour faire une simulation de taxe d'habitation

Dans la catégorie des impôts locaux, il y a la taxe foncière, qui concerne les personnes propriétaires d’un bien immeuble bâti ou non bâti, et la taxe d’habitation que sont amenées à payer toutes les personnes qui occupent un logement au 1er janvier de l’année de référence, qu’elles en soient propriétaires, locataires ou encore occupants à titre gratuit. L’avis d’imposition est émis par l’administration fiscale en octobre et la date limite de paiement est fixée au 15 novembre de chaque année. Vous allez payer cet impôt pour la première fois et vous aimeriez faire une simulation de taxe d’habitation pour ne pas être surpris à l’automne et vous retrouver en difficulté financière ? Elle fait l’objet d’un calcul complexe par l’administration fiscale au niveau local qui se base sur la valeur locative du bien en question.

Déterminer la valeur locative pour le calcul de taxe d’habitation.

Le plus simple pour faire une simulation de taxe d’habitation, c’est d’utiliser un simulateur en ligne pour estimer la valeur locative qui dépend de plusieurs paramètres : taille du logement, nombre de pièces, catégorie foncière. Vous pouvez ensuite décrocher votre téléphone pour solliciter les conseillers de votre centre des impôts qui vous expliqueront comment vous procurer la feuille de calcul qui permet de déterminer le montant exact à payer.

Plus d’infos sur la taxe d’habitation.

Si vous vous apprêtez à louer un appartement ou à acheter une maison, pensez à demander le montant de la taxe d’habitation au propriétaire. Il est important de préciser que tout propriétaire d’une résidence secondaire est redevable de la taxe d’habitation et que dans certaines communes celle-ci est majorée pour les logements vacants. Et n’oubliez pas qu’il existe des cas d’exonération et de réduction pour les foyers à revenus modestes (plus d’infos ici).

bannière